Dave

Le rappeur qui joue la carte de la dérision ! Dave Burd est Lil Dicky, un rappeur bien réel qui s’est fait une belle réputation grâce à des clips visionnés des millions de fois. Là, dans cette série en forme d’auto-fiction, Dave Burd en fait un objet loufoque, un genre de sitcom à l’humour décalé et efficace.

Dave

Comme ses textes dignes du plus gros des losers, Lil Dicky n’est pas là pour se prendre au sérieux, mais pour percer dans le rap. « J’ai l’urètre retroussé depuis ma naissance » s’explique Dave face à un spécialiste des testicules.

Aussi, Dave annonce que la peau de son pénis est striée et pendant qu’il couche avec sa copine, il met une lumière tamisée pour ne pas qu’elle s’en rende compte. Vous en voulez encore ? Voici un petit aperçu des situations… décalées qui vous attendent dans  Dave. Une succession de blagues qui met en exergue l’autodérision du bougre. Mais au-delà de ses problèmes masculins, sa carrière de rappeur est l’enjeu principal. Dans le premier épisode, il court après YG, un rappeur qu’il désire par-dessus tout à ses côtés pour un morceau, pour enfin faire décoller sa carrière.

Le show expose le destin de l’auteur de « My Dick Sucks », mais également l’homme qui se cache derrière le joyeux luron – la série est une transposition de sa vraie vie dans une autobiographie romancée. Ses amis et sa petite amie Ally (Taylor Misiak) brossent le portrait d’un mec poilant, un peu crédule, mais profondément attachant. Dans l’écriture, oeuvre de Dave Burd et Jeff Schaffer, il y a différents matériaux de combustion : de l’humour, du rap freestyle et des performances d’acteur et d’actrice. Autre élément plutôt intéressant, c’est cette obsession d’accéder à la célébrité plutôt qu’à une quelconque ambition créative. Un besoin d’être validé par ses pairs à la place d’un réel processus créatif et artistique.

Dave, dans la série, évolue au fil de sa lubie de rappeur, jetant en pâture sa vie sexuelle pour faire rire à tout prix. Ses attributs (masculins) pour détonateur comique et artistique, et voilà que Dave demeure un show joliment maladroit  dans le bon sens comme un refrain d’un rap catchy et étrange. Non dénué d’une vision profonde d’un mec versant parfois dans l’égoïsme pour réussir, le scénario, censé parodier la vie de Dave Burd, use de tous les subterfuges du genre comique. Dave se tourne en dérision, délivrant une performance à la hauteur du produit, à l’instar de sa compagne : l’excellente Taylor Misiak, véritable levier de vitesse dans le registre comique souhaité par ses créateurs.

À travers 5 épisodes d’une demi-heure, les simples blagues tournant autour des testicules ou du penis de Dave prouvent que la mascarade n’est pas uniquement dans les clips, mais bien au quotidien. Dave Burd aka Lil Dicky est un sacré numéro.